Chargé de la préparation physique, Vicky revient sur les 10 mois qu’il a vécu au sein du Hand-études

Posted by on 3 mai 2019 in Articles | Commentaires fermés sur Chargé de la préparation physique, Vicky revient sur les 10 mois qu’il a vécu au sein du Hand-études

LA PREPARATION ATHLETIQUE EST UN ELEMENT ESSENTIEL DE LA PROGRESSION

En commençant j’avais pour idée de renforcer les joueurs et de leur apporter des outils pour qu’ils puissent se renforcer de manière individuelle. Je me suis vite rendu compte qu’ils ne tenaient pas leur posture et qu’il fallait plutôt qu’ils soient supervisés afin d’éviter les blessures en faisant des faux mouvements.

Chez les plus jeunes tout d’abord, il y avait un bon nombre de joueurs présentants des douleurs aux genoux (osgood schlater), en début de saison. La phase 1 était alors fixée sur le gainage du pied et le renforcement de la jambe afin d’éviter ces douleurs. Il semblerait que cela ait bien fonctionné car en avançant dans la saison, les joueurs se plaignaient de moins en moins des douleurs liées à leur croissance.

La phase 2 était fixée sur un renforcement global de la charpente avec des exercices classiques pour le haut, le bas et le centre du corps. Le plus souvent les entraînements étaient sous forme de circuit training (avec des options plus simples ou plus difficiles selon les niveaux des joueurs) avec un temps de travail vs un temps de pause. J’ai très vite constaté que chez les plus jeunes le renforcement n’était pas très apprécié, à l’exception du groupe des filles qui se sont entraînées tout au long de la saison de manière plus assidue que les garçons. Peut-être parce qu’elles sont en concurrence avec ces garçons justement.

Lors de la phase 3 j’ai intégré des objets tels que des élastiques et des medicine-ball dans les circuits training. Ceci a donné un gros coup de boost à certains garçons. Ne maîtrisant pas la technique et posture avec ces objets, ces charges, ils étaient du coup frustrés.

La 4ème et dernière phase était fixée sur le déséquilibre et le mental. Je n’ai pas pu atteindre cette phase, avec les plus jeunes, car, à l’exception des filles une fois encore, la technique et la tenue de la posture n’était pas au niveau. 
Chez les plus grands l’envie de renforcer son corps a très vite été intégrée. Ils ont dès les premiers entraînement mis beaucoup de cœur à l’ouvrage. J’ai sans autre pu atteindre la 4ème phase avec eux. On a même été au delà en faisant des entraînements combinant des poids très lourds en salle de musculation avec des swiss-ball et des élastiques. 

Ils ont alors tous pris conscience des progrès qu’ils ont effectué.

Au hand études, mon premier objectif d’atténuer les blessures liées à la croissances, je pense qu’il a été atteint. Le second était de contribuer à l’amélioration des résultats. Là on et loin du compte. Mon explication? 

On a des super gamins, mais ils ne sont pas encore au niveaux de nos homologues suisses-allemands quand il s’agit de se faire mal ou de jouer la gagne…
Cette première expérience a été très enrichissante pour moi. Tant professionnellement que humainement. Les installations et le cadre à Crissier, sont top! Le staff technique super! J’ai été super bien accueilli par tout le monde. 

Je tiens d’ailleurs à remercier chaleureusement mes collègues.

Vicky